3 mai 2013 – POLeN

Your address will show here +12 34 56 78
Entreprises innovantes

Jusqu’au 15 mai, la Région et l’Etat attendent les contributions des acteurs de la recherche et du monde économique pour orienter une part importante du fonds FEDER jusqu’en 2020.

Dans le cadre de la prochaine programmation des fonds europe?ens 2014-2020, l’Union europe?enne attend des re?gions qu’elles e?laborent une strate?gie de recherche et d’innovation de « spe?cialisation intelligente » (« smart specialisation strategy », dite 3S).

Cette strate?gie de recherche et d’innovation doit permettre d’identifier un certain nombre d’activite?s novatrices qui participeront au de?veloppement e?conomique re?gional pour les sept prochaines anne?es. L’e?laboration d’une 3S est un pre?alable a? l’obtention des financements europe?ens (FEDER). Les fonds FEDER seront en partie fle?che?s sur les « domaines d’innovation » remarque?s pour leur potentiel de croissance.

L’enjeu est donc d’identifier les domaines d’innovation pour lesquels le Languedoc-Roussillon dispose d’atouts, et dont les acteurs de terrain (entrepreneurs, chercheurs,…) partagent et proposent une vision commune sur des projets collectifs d’activite?s nouvelles, ge?ne?ratrices d’innovations, susceptibles de cre?er un de?veloppement e?conomique significatif a? moyen terme (a? l’horizon 2020).

Les contributions sont attendues sur le site www.3S-en-LR.com pour faire connai?tre ou faire e?merger des ide?es d’activite?s nouvelles. A l’issue de la consultation en ligne, une synthe?se des contributions sera re?alise?e dans le cadre d’ateliers, et les projets seront priorise?s.

Une quarantaine de thèmes ont d’ores et déjà été identifiés et qualifiés selon leur intensité en emplois et leur intensité technologique, dont une dizaine seulement seront retenus dans quelques semaines.

Certaines thématiques, parmi les plus porteuses, sont particulièrement adaptées aux ressources et aux projets lozériens. Il s’agit des domaines innovants générant une part importante d’activité économique dans la région.

  • Gestion, utilisation, recyclage des ressources en eau,
  • Services et équipements pour une agriculture durable,
  • services et technologies pour l’autonomie et le mieux vieillir,
  • Culture et formation numériques,
  • TIC et environnement,
  • Traitements des données numériques.

D’autres domaines fortement présents dans le département, et particulièrement intenses en main d’œuvre, pourraient être incités à innover dans le cadre des futurs programmes. Il s’agit de « géants endormis », selon les termes de Dominique FORAY, Professeur à l’Ecole Polytechnique de Lausane, et concepeteur de le 3S.

  • Tourisme de nature, tourisme culturel ou patrimonial,
  • Exploitation des eaux,
  • Agriculture biologique.

Inversement, parmi les secteurs connus pour la qualité et la qualité de la recherche disponible dans la région, certains pourraient être accompagnés pour créer des emplois en Lozère. Il s’agit de niches innovantes, générant pour le moment un moindre activité numérique, les « lutins excités » selon Dominique FORAY.

  • Valorisation énergétique de la Biomasse,
  • Télémédecine et e-santé
  • Approches thérapeutiques innovantes
  • Gestion des écosystèmes et biodiversité.

Enfin, le traitement statistique sur la base de plus de 20 critères descripteurs a mis en évidence des domaines d’activité économique et d’innovation moindre, dont certains sont pourtant bien présents en Lozère.

  • Sylviculture et première transformation du bois,
  • Gestion, élimination et valorisation des déchets.

Les contributions possibles jusqu’au 15 mai 2013, ont naturellement vocation à faire évoluer cette cartographie. Lozère Développement à la disposition des acteurs lozériens qui souhaiteraient formuler un projet collaboratif.

Source :

www.3s-en-lr.com

Contact

Sébastien OZIOL, s.oziol@lozere-developpement.com

Un site contributif pour déterminer les domaines d’innovation prioritaires de la région : Lozere Developpement.
0

TIC en entreprise
 

La filière numérique du Languedoc Roussillon a rendez-vous à Montpellier le mardi 4 juin. Lozère Développement, qui anime le Pôle Lozérien d’Economie Numérique, est partenaire de l’évènement.

La quatrième édition de connec’Sud se prépare. Cet évènement organisé par Sud de France Développement est dédié à la performance commerciale.

Environ 80 experts seront présents le 4 juin prochain au Parc des Expositions de Montpellier. Ils exposeront leurs compétences dans 5 thématiques : e-business, marketing, logistique, ressources et numérique.

Au programme :

  • 25 conférences traitées par des experts
  • Des tables-rondes animées par des acteurs incontournables.
  • un Challenge de 60 Speed Démos réparties en 7 catégories :
    • e-commerce > Quelles sont les briques technologiques incontournables pour booster votre activité e-commerce ?
    • Digital Marketing > Comment créer un trafic soutenu et qualifié pour doper votre site ?
    • Communication > Buzz, street marketing, RP, événementiel… quelles sont les campagnes de communication les plus percutantes et les plus efficaces pour vous faire remarquer ?
    • Systèmes d’Information > Mobilité, sécurité, souplesse, réactivité… comment adapter votre système d’information aux enjeux des prochaines années ?
    • Relation client > Quelles sont les meilleures solutions pour gérer et fidéliser vos clients ?
    • Motivation des équipes > Formation, coaching, incentive… comment motiver vos équipes pour accroitre vos performances ?

Deux entreprises lozériennes seront présentes aux côtés de Lozère Développement :

  • BM Services
  • SIGMA Vision.

Elles présenteront leurs solutions en marketing numérique et e-business.

Source : Lozère Développement à Connec’Sud avec BM Services et Sigma Vision: Lozere Developpement.
0

Entreprises innovantes
L’agence de développement a engagé l’expérimentation d’une cellule de veille et d’un groupe expert composé des partenaires locaux du développement de l’innovation et de dirigeants d’entreprise.

Les stagiaires accueillis depuis quelques semaines à POLeN par Lozère Développement ont commencé par cartographier une cinquantaine de projets portés à leur connaissance pour dégager les grands domaines de veille. Ces élèves de grandes écoles organiseront ensuite une recherche d’information ciblée, sur le web ou dans presse spécialisée à l’aide d’outils informatiques.

Les partenaires locaux et régionaux ont contribué à la mise en place d’un dispositif dont l’intérêt principal est de regrouper des personnes ressources dans tous les champs de l’économie et de l’innovation :

  • Plateforme Technologique de la Lozère,
  • Chambre de Commerce et d’Industrie de la Lozère,
  • Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Lozère,
  • Chambre d’Agriculture de la Lozère,
  • Transferts LR,
  • Département de la Lozère.

L’objectif est ensuite de favoriser l’innovation, d’établir des relations, d’établir la confiance, de partager de l’information et d’améliorer l’apprentissage. Plusieurs chefs d’entreprise sont déjà partie prenante. Au fur et à mesure des besoins et des avancées du travail de vielle, le cercle sera élargi à tous les contributeurs volontaires.

Pour Olivier DALLE, dirigeant d’Environnement Massif Central, particulièrement moteur de cette démarche, le développement des entreprises passe le partage d’information : « Nous voulons créer une plateforme d’information, un réseau social ou se retrouvent les compétences, les idées, les ressources au service des PME. Intensifier les échanges ne peut conduire qu’à développer le territoire ».

Ce travail en réseau va tirer profit des usages des technologies numériques qui stimulent le partage et les processus d’analyse. Une plateforme web sera prochaine mise en ligne. Elle sera un support communautaire pour les acteurs du développement économique de la Lozère.

Mais avant cela, la structure de l’information partagée doit se renforcer. Les pôles suivants ont été identifiés : chimie durable et chimie du végétal, éco-matériaux, agro-industrie, santé et bien-être, technologies numériques et tertiaire supérieur.

Source :

Lozère Développement

0