25 professionnels échangent sur la 3D à POLeN

Avec leur arrivée massive sur le marché les casques de réalité virtuelle et les imprimantes 3D, sont cœur de toutes les attentions.

Les entreprises qui utilisent depuis longtemps les technologies 3D proposent essentiellement de la conception industrielle et de la production multimédia. Ce milieu très spécialisé connait une rupture technologique avec des outils de production désormais accessibles à tous (Unity, blender…) et des supports de visualisation incroyablement performants (Smartphones, pc  portables etc.). Cette ouverture au grand public et aux TPE permet d’envisager de nouveaux usages et de nouveaux marchés.

Pour faire le point sur les enjeux du secteur, quatre professionnels lozériens ont présenté des applications professionnelles complémentaires. 

La soirée a été lancée par Nicolas DELRIEU spécialiste de la 3D et des applications industrielles. Après un bref rappel historique sur les notions de perspectives artistiques et de dessin industriel,  il a démontré l’intérêt  d’une approche 3D dans la conception et la visualisation des assemblages complexes. En s’appuyant sur le logiciel SolidWorks, il a montré comment paramétrer des calculs de résistance des matériaux à partir de modèles 3D et préparer des exports pour une mise en production sur des machines à commande numérique ou des imprimantes 3D.

Josselin STREIF gérant de l’Atelier, un lieu hybride entre café et fablab, a proposé un tour d’horizon de l’impression 3D en évoquant les différentes technologies (filaires ou résine). Selon lui, « les perspectives en matière de prototypage et de petites séries sont incroyablement riches, car le modèle n’est pas celui de l’industrie classique. Il ne nécessite pas une multiplication des pièces pour réaliser des économies d’échelles et permet donc de travailler à moindre coût sur des pièces uniques ». Il  a également évoqué les impasses auxquelles les impressions sont confrontées, comme la difficulté à évaluer la résistance du matériau par manque de recul de cette jeune technologie.

 

Changement de  secteur d’activité avec Nicolas LONG de TRINOMA, entreprise innovante récemment installée à Villefort, spécialiste de la capture de mouvement. Après avoir montré les techniques de recueil du mouvement (photogrammétrie, centrales inertielles…), il a insisté sur les applications thérapeutiques et sur l’amélioration des performances dans un contexte sportif.

 

DSC_1738

 

 

Enfin, Fabien LACAN développeur web converti à la 3D, s’inspire du jeu vidéo pour produire des contenus 3D performants permettant de nouvelles expériences utilisateurs. En s’appuyant sur les exemples de la modélisation du site antique de Javols sous Unity et de Serious Game sur lesquels il travaille, il a attesté qu’il existait un marché naissant s’appuyant sur un nouveau besoin, celui d’immerger l’utilisateur dans un environnement 3D à des fins pédagogiques ou commerciales. C’est notamment le cas des simulateurs, des reconstitutions historiques et des visites immobilières et galléries d’art virtuelles.

 

 

DSC_1741

 

A l’issue des présentations, les échanges ont été nombreux, autant sur des conseils logiciels que sur des partenariats éventuels entre entreprises. La réussite de la soirée conforte Lozère Développement dans la volonté d’animer ces rencontres professionnelles technophiles à POLeN.

 

Liens :

 

http://www.latelier.bar/

http://trinoma.fr/

 

 

Publié dans Actualités, POLeN, TIC en entreprise