Commerce connecté et Market Places

Attirer du monde en magasin grâce au Web

Pendant une dizaine d’années, le Web a tenté de convertir les consommateurs au commerce électronique. Les nouveaux comportements des consommateurs, les nouveaux services et nouveaux usages du web permettent aujourd’hui au commerce local de tirer son épingle du jeu.

Plusieurs études s’attachent à montrer que de plus en plus de ventes en magasin sont réalisées suite à une recherche sur Internet ou à la visite d’une boutique en ligne. Et le développement des usages du mobile va encore amplifier ce phénomène, notamment avec la possibilité pour les commerçants de diffuser de manière géolocalisée des annonces sponsorisées sur les recherches mobiles. La présence sur les réseaux sociaux est un autre outil à disposition des professionnels. Leur simplicité d’utilisation et leur interactivité offre l’opportunité à un commerce local d’avoir une communication étendue, sans que les consommateurs soient physiquement présents dans le lieu de vente. Là encore, de nombreuses applications (prenant souvent la forme de jeux et de concours) permettent de développer rapidement une audience locale.

Le « Click and Collect » s’inscrit aussi dans cette tendance, en permettant aux internautes de réaliser leurs achats en ligne pour ensuite venir retirer leur commande en point de vente.

les nouveaux comportement d'achat en 2013

Une récente étude de Médiamétrie / Netratings met en exergue ce nouveau comportement d’achat. 86% des internautes préparent leurs achats sur Internet et les principaux prescripteurs sont les moteurs de recherche et les comparateurs. 68% des acheteurs en magasins se préparent sur le Net alors que 26 % seulement des acheteurs digitaux sont d’abord allés voir en magasin.

Plusieurs raisons vont pousser l’internaute à privilégier un achat dans un point de vente physique, plutôt que dans une boutique en ligne. Le premier est « l’expérience produit », le fait de pouvoir toucher, voir ou sentir l’objet. Le fait que le client puisse repartir avec le produit et éviter les frais de livraison arrive en seconde position. Le client va également choisir de concrétiser son achat en magasin pour l’expertise qu’il va pouvoir obtenir sur le lieu de vente.

Market Places, mode d’emploi

En France, plus de 25 millions d’internautes déclarent visiter des sites de type « place de marché ». Autant d’acheteurs potentiels à portée de clic des commerçants ou e-commerçants souhaitant bénéficier de la visibilité qu’offrent les market places et souhaitant rapidement mettre en place un nouveau canal de vente.

Les market places sont des solutions techniques permettant à un acheteur et un vendeur d’être mis en relation et de conclure une transaction commerciale. La market place joue le rôle de tiers de confiance, en garantissant le paiement du vendeur et la livraison d’un produit conforme à l’acheteur.

ebay amazon fnac rue du commerce pixplaceSi les deux market places les plus connues sont E-Bay et Amazon, la plus part des grandes enseignes du  e-commerce ont développé et intégré sur leurs sites un système de marketplace (priceminister, cdiscount, la fnac, la redoute,….). Les marchands pourront ainsi sélectionner une ou plusieurs plateformes en lien avec les produits qu’ils souhaitent commercialiser.

Bien sûr ces plateformes ont un coût, le marchand reversant généralement une commission de 10 à 15 % sur les ventes réalisées. Elles n’en restent pas moins attractives de part leur simplicité d’utilisation et la visibilité qu’elles procurent aux produits mis en vente.

Publié dans TIC en entreprise